RUE SEBASTIEN MERCIER

  • Réhabilitation de deux immeubles parisiens
  • Paris 75015
  • 2018

Maître d’œuvre : Déchelette Architecture
Maître d’ouvrage : Clémium
Budget : NC

Surface : 1 100 m2 de plancher
Etudes : Permis de Construire
BET Structures : NC

La société Clémium nous a proposé de réfléchir à la surélévation d’un immeuble existant construit en 1970, situé dans le 15ème arrondissement.

Le projet est situé au 39 rue Sébastien Mercier, une voie à vocation résidentielle du quartier de Javel ouverte en 1868 qui relie le quai de Javel à la rue Saint Charles. Il est implanté sur un terrain en dent creuse au contact de deux immeubles mitoyens.

L’immeuble du 39 est une construction présentant un  rez de chaussée 3 étages courants et un quatrième étage en retrait sommairement rajouté. Il est traversant avec des balcons filants sur ses deux façades en béton recouvertes de plaques de pierres scellées de type Saint Nicolas rubané.

La partie actuelle du bâtiment sera conservée, rénovée et rehaussée de trois niveaux.

L’intérieur du bâtiment sera entièrement recomposé avec l’ajout de plusieurs appartements 2 pièces. Les baies sur la rue seront agrandies pour rendre les appartements plus lumineux et la façade plus esthétique.

Pour s’insérer dans la volumétrie homogène de son voisinage, il ne dépassera pas la hauteur des immeubles mitoyens. La façade de la surélévation projetée, tout en respectant le style architectural de la trame initiale et la sobriété générale des 4 premiers niveaux existants, se démarquera par un traitement différent, avec de nouveaux matériaux clairement identifiables.

La façade de la partie surélevée de l’immeuble sera traitée en tôle aluminium beige s’harmonisant avec la pierre existante qui sera entièrement nettoyée. Elle prolongera visuellement le brisis en ardoise du toit de l’immeuble mitoyen du 37bis. Les garde-corps seront remplacés et traités en acier galvanisé avec une maille en câble inox.

Dans un souci de protection de l’environnement et de la lutte contre le réchauffement climatique la toiture de l’immeuble sera végétalisée. Elle contribuera  à l’embellissement du quartier, à l’amélioration de l’isolation du bâtiment et  permettra la rétention des eaux pluviales tout en constituant un refuge pour la biodiversité.