plus plus
exit exit

The Green Link

The Green Link


Port-jérôme-sur-Seine


Maitre d’œuvre : Déchelette Architecture


Maître d’ouvrage : Europan 2019


Surface du terrain : NC


Equipe : Amare-Horto – Paysagiste


Mission :  Concours


 « l’humus, molécule complexe  de décomposition de matière organique et d’eau, est la couche supérieure de la terre créée par l’action combinée des vers et des collemboles, des bactéries et des champignons. la capacité d’échange naturelle d’un humus ainsi que sa décomposition délivrent aux racines tous les éléments nutritifs indispensables à la croissance des végétaux. si l’humus est enfoui par labour ou asphyxié, il se dégrade et libère des composés toxiques. »

Bien que située à proximité de la Seine et au cœur du parc régional des Boucles de la Seine, la commune de Port-Jérôme pâtit d’une activité industrielle pétrochimique polluante (plusieurs entreprises sont classés SEVESO) et d’une urbanisation forte dont atteste l’autoroute menant au Havre qui la traverse. Ceci contribue à la couper de son environnement naturel pourtant remarquable.

Notre projet a pour ambition l’intégration de la commune à ce parc régional et la création de liens avec son territoire naturel. Il s’articule autour de 4 sites majeurs : la Seine, la forêt de Brotonne, la cité-jardin et le Havre.

C’est pourquoi nous comptons relier ces différents pôles d’attraction par une grande promenade entre la forêt et le Havre qui traverserait la Seine et la cité-jardin. Cela permettrait ainsi le prolongement de la nature du parc régional tout au long de ce parcours à partir d’une contagion volontaire fongique et bactériologique. Cette contagion s’étendra aux toits des immeubles, créant ainsi des corridors biologiques entre des zones urbaines rendues plus attractives et leur environnement.

Création d’une voie humique accessible uniquement aux piétons et cyclistes reliant les pôles d’attraction.

Le premier pôle est un site de loisirs le long de la Seine qui offre la possibilité aux habitants de la commune de se réapproprier les rives du fleuve en accueillant des événements en plein air, des clubs de sports aquatiques mais surtout en permettant à chacun de profiter de la promenade et de sa vue magnifique.

Le second pôle, plus étendu, qui s’étend à l’entrée de Notre-Dame-de-Gravenchon est un espace dédié aux initiatives éco-citoyennes où l’on imagine des micro-fermes et des potagers éducatifs auxquels tous les habitants de la commune pourront participer.

Le troisième pôle constitue le cœur de notre proposition et vise à la concentration de logements à partir d’une résidence intergénérationnelle et la H2 Académie. L’ensemble de ces bâtiments est recouvert d’une épaisse couche de terre permettant la prolifération des bactéries et de la nature. Nous créons ainsi un territoire continu entre la promenade et la ville.

A l’est de l’avenue du Président Kennedy, le bâtiment vient se refermer autour d’un « espace oasis » accessible depuis la résidence de logements des personnes âgées. Cet îlot rafraîchissant, visible depuis la H2 Académie favorisera les étudiants dans un cadre propice à leur épanouissement.

Ce projet a l’ambition de rendre Port-Jérôme attractive en développant des pôles de bien-être, de loisirs et d’activités de plein air. La mise en place d’un corridor fongique correspond tout à fait à ce que notre époque attend : lutter contre la détérioration de notre environnement et initier des modes de vie moins coûteux en énergie, plus proches de la nature et du climat.

Ainsi, Port-Jérôme devrait être totalement intégré au parc régional des Boucles de la Seine normande.